MON CONTRAT AVEC LES CITOYENS

A l’Assemblée nationale, je serai un député libre, indépendant et responsable et parce que je veux bâtir avec une relation de confiance avec vous, je vous propose un contrat: je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. Voici mes priorités et mes lignes rouges.

ARMÉES ET DÉFENSE

  • Révision de la loi de programmation militaire 2014-2019 pour adapter les moyens de nos armées à leurs missions.
  • Fin progressive de l’opération Sentinelle et relève par des forces civiles de sécurité intérieure.

COLLECTIVITÉS LOCALES

  • Stabilisation de la dotation des collectivités locales
  • Réalisation du réseau de transport Grand Paris Express et organisation plus décentralisée de la Métropole du Grand Paris.

CULTURE

  • Inscription du 1% culturel dans le budget de l’État

DÉMOCRATIE

  • Création d’une journée référendaire annuelle pour impliquer les citoyens sur les grands choix pour la France.
  • Responsabilisation des élus, encadrement du lobbying, évolution du statut des hauts fonctionnaires pour empêcher les conflits d’intérêts. Interdiction des emplois familiaux et du cumul des rémunérations.

ÉCOLE

  • Mise en place de 12000 classes à 12 élèves en CP et CE1 en zone prioritaire
  • Plan remplacement: des moyens supplémentaires pour la gestion efficace des remplaçants en cours d’année
  • Abandon de la réforme du collège.

ÉCONOMIE ET EMPLOI

  • Soutien au « fabriqué-en-France » et droit de véto industriel sur l’ensemble des politiques publiques.
  • Loi bancaire séparant dépôt, financement de l’économie et finance. Création d’une taxe sur les transactions financières.

ÉGALITÉ

  • Activisme judiciaire contre l’ensemble des discriminations liés à l’origine, la couleur de peau, le genre ou à l’orientation sexuelle
  • Loi d’égalité salariale femme/homme

ÉNERGIE

  • Réussir la transition énergétique équilibrée avec une filière nucléaire publique consolidée et le développement des énergies renouvelables.

EUROPE

  • Rétablir la souveraineté budgétaire du Parlement français contre les procédures européennes qui relaie la politique européenne d’austérité.
  • Pacte européen de sécurité contre le terrorisme
  • Plan européen d’investissement public dans la recherche et l’innovation pour la croissance et l’emploi.

FISCALITÉ

  • Réforme fiscale assurant la fusion de l’impôt sur le revenu et la CSG dans un impôt citoyen progressif et rendant plus juste les impôts locaux.
  • Lutte contre l’évasion et l’optimisation fiscale des multinationales.

LAÏCITÉ

  • Soutien au développement d’un Islam français dans le cadre, et sans renégociation, de la loi de 1905

LIBRE ÉCHANGE

  • Refus du traité de libre échange avec les États-Unis (TAFTA)  et de toute nouvelle négociation transatlantique
  • Non ratification du traité de libre-échange avec le Canada (CETA) lors de son examen par le Parlement français

LOGEMENT

  • Accélérer la rénovation énergétique des logements
  • Plan régional de construction de logements à loyer accessible et soutien aux opérations de renouvellement urbain (ANRU) programmés à Ivry, Vitry, Gentilly et au Kremlin-Bicêtre.

RETRAITE

  • Maintien du principe de répartition de la solidarité, garantie du financement de long terme et refus de la retraite individualisée par point.
  • Soutien à la filière du maintien à domicile et à l’innovation en matière d’accompagnement du vieillissement.

SANTÉ

  • Priorité à la lutte contre les déserts médicaux urbains (soutien à l’installation, développement du salariat, maisons de santé…)
  • Plan de sauvegarde de l’hôpital public (personnel et investissement)

SÉCURITÉ ET TERRORISME

  • Création d’une police de proximité (postes et moyens) et maintien du commissariat d’Ivry et évaluation préalable de la réorganisation de 2009 (« Grand Paris de la Police »)
  • Fin de l’état d’urgence automatique et création d’un haut-commissariat à la lutte anti-terrorisme pour coordonner l’ensemble des moyens de l’Etat (police, police judiciaire, renseignement, douanes et justice).

SOCIAL ET TRAVAIL

  • Refus des ordonnances travail et proposer un code du travail protecteur des salariés, des solidarités collectives et prenant en compte les évolutions du travail (souffrances au travail, burn out, nouvelles formes de travail)
  • Ouvrir l’assurance-chômage à toutes les catégories (indépendants, entrepreneurs, droit à la démission)

SOLIDARITÉ

  • Fusion et simplification des minima sociaux
  • Revalorisation du minimum vieillesse
  • Accompagnement des personnes handicapées (création de places d’accueil, accès au logement, aide à la scolarité, postes d’auxiliaires de vie scolaire…)